Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Menace terroriste : l’habilitation des 86 000 salariés affectés à l’aéroport de Roissy réexaminée

Les 86 000 habilitations préfectorales permettant d’accéder aux zones réservées aéroportuaires vont être "révisées" dans les semaines à venir, annonce Philippe Riffaut, le préfet délégué pour la sécurité et la sûreté des plateformes aéroportuaires de Roissy-Charles-de-Gaulle et du Bourget, vendredi 27 novembre 2015. "Elles seront toutes révisées de manière à bien clarifier les choses", explique-t-il lors d’une conférence de presse.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Marché de sûreté aéroportuaire d'ADP : Securitas et Brink's soulignent un changement de modèle économique

Les résultats de l'attribution du marché de sûreté aéroportuaire par Aéroports de Paris, annoncés le 29 janvier 2015 (lire sur AEF), sont salués par les P-DG de Brink’s France et de Securitas aviation. Les deux dirigeants soulignent notamment le choix d’un nouveau modèle économique dans la gestion de ces prestations, qui seront basées à partir d’octobre 2016 sur une obligation de résultat. Outre ces deux entreprises, les sociétés ICTS, Samsic et Atalian, nouvelle société prestataire, ont remporté des lots du marché de sûreté aéroportuaire d’Aéroports de Paris, estimé globalement à 4 000 agents et environ 1 milliard d’euros sur une période de sept ans.

Lire la suiteLire la suite