Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Marisol Touraine annonce 500 généralistes et spécialistes supplémentaires dans les déserts médicaux d'ici à 2017

Améliorer l’accès aux soins dans les zones sous-dotées et relancer l’attrait de l’exercice libéral auprès des jeunes : tels sont les deux grands objectifs du pacte territoire santé 2 que Marisol Touraine dévoile lors du congrès annuel du CNGE, le 26 novembre 2015. Le ministère de la Santé financera, d’ici à 2017, 200 maisons de santé et 500 PTMG supplémentaires en étendant le dispositif aux spécialistes. Il financera également une aide pour les cabinets médicaux qui s’organiseront pour gérer les rendez-vous non programmés ainsi que 200 "équipes de soins primaires" coordonnées autour de médecins généralistes. Marisol Touraine annonce par ailleurs d’autres mesures concernant les études de médecine : l’instauration d’un numerus clausus régional ; l’ouverture aux spécialités des stages en libéral ; la participation des internes de médecine générale à la permanence des soins en ambulatoire.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bilan du Pacte territoire-santé : « la transformation de notre système est engagée » (Marisol Touraine)

« Un million de personnes seront à plus de 30 minutes d'un service d'urgence », contre deux millions avant le lancement du pacte, grâce notamment au développement des MCS (médecins correspondant samu). « La transformation de notre système est engagée ». C'est ce que déclare Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lors de la présentation du bilan, un an après son lancement (AEF n°199931), du « Pacte territoire-santé pour lutter contre les déserts médicaux et les inégalités d'accès aux soins », lundi 10 février 2014, à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). En outre, 591 CESP (contrats d'engagement de service public) ont été signés en 2013, ainsi que 180 contrats PTMG (praticiens territoriaux de médecine générale). Quant au nombre de maisons de santé, il a doublé.

Lire la suiteLire la suite
Déserts médicaux : les critiques du SNJMG sur le praticien territorial de médecine générale et celle de Guy Vallancien

La parution le 15 août 2013 au journal officiel du décret et des arrêtés précisant le contenu et la mise en oeuvre des contrats de praticiens territoriaux de médecine générale (AEF n°184007) est mal reçue par le SNJMG qui critique, lundi 26 août dans un communiqué, ce « gadget de l'été » et évoque un « arbre qui cache la forêt du démembrement de la médecine de proximité ». Le syndicat de jeunes généralistes appelle le gouvernement à prendre de « réelles mesures » pour inciter les médecins à s'installer et annoncera ses propositions à l'automne. De son côté, dans un billet de son blog publié mardi 27 août, le Pr Guy Vallancien ironise sur « la litanie du 'désert médical' [qui] devient lassante ». Pour lui, elle repose « sur le concept passéiste d'une médecine individuelle plutôt villageoise et banlieusarde » qui « traduit malheureusement l'absence de réflexion pertinente sur une organisation sanitaire de proximité efficiente utilisant les outils de la modernité ».

Lire la suiteLire la suite
Déserts médicaux : Marisol Touraine rend compte au Sénat de l'avancée des mesures du pacte territoire-santé

Marisol Touraine a fait mardi 11 juin 2013 devant les sénateurs de la commission du Développement durable un point détaillé de l'application des douze mesures du « pacte territoire-santé » de lutte contre les déserts médicaux (AEF n°199931). Devant Hervé Maurey (UDI-UC Eure), rapporteur du groupe de travail sénatorial « présence médicale sur l'ensemble du territoire », elle rend compte de l'action des pouvoirs publics depuis décembre dernier. Ayant rappelé son refus de s'engager sur « la voie de la coercition » qualifiée d' « impasse », la ministre de la Santé assure qu'il existe désormais sur le terrain une « réelle dynamique ». Consigne a été donnée aux directeurs d'ARS de réunir régulièrement l'ensemble des parlementaires de leur région pour leur permettre de « mesurer concrètement l'état d'avancement » des engagements ministériels.

Lire la suiteLire la suite