Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Start-ups, entreprises et acteurs publics réunis au sein du Lab RH, voué à dynamiser innovation RH et marché de l’emploi

En juin dernier, Jérémy Lamri, fondateur de Monkie Tie (lire sur AEF), et Boris Sirbey, fondateur de Myjobcompany, créent le Lab RH (lire sur AEF), une association qui fédère de nombreuse start-ups opérant dans le domaine des ressources humaines. Le but : proposer des offres communes permettant d’améliorer et d’enrichir les propositions vouées à améliorer l’accessibilité des offres d’emploi et de formation. Composé aujourd’hui d’une centaine de start-ups associées à de grandes entreprises et des acteurs publics, le Lab RH a pour ambition de devenir le "laboratoire collectif des acteurs de l’innovation RH". Jeudi 26 novembre, ses créateurs présentaient leur projet devant un parterre d’entrepreneurs.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Monkey tie, un site de recrutement qui assortit personnalité des candidats et culture d'entreprise

Aider les candidats à trouver une entreprise qui leur correspond et les entreprises à dénicher des salariés capables d'être en phase avec la culture d'entreprise. C'est le but que s'est fixé le site de recrutement innovant « Monkey tie », lancé le 25 septembre 2013. Fondée par Jérémy Lamri, jeune ingénieur diplômé de HEC, avec trois associés, l'entreprise compte déjà plus de 50 entreprises clientes, dont Warner Bros ou Michel et Augustin. Le principe : cerner la personnalité des candidats grâce à la méthode « Big Five », un test psychologique basé sur l'analyse de cinq grands traits de caractère, puis suggérer aux entreprises les profils se rapprochant le plus de leurs attentes. Une méthode complémentaire au CV classique, également déposé par les candidats sur le site, mais « qui coûte 70 % de moins qu'un recrutement via un jobboard classique », selon Jérémy Lamri.

Lire la suiteLire la suite