Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le CSFPE vote plusieurs projets de décret déclinant la revalorisation des agents de catégories C de La Poste et d’Orange

Les organisations syndicales du CSFPE (Conseil supérieur de la fonction publique de l’État) ont voté en commission consultative 19 décrets relatifs à la transposition aux fonctionnaires de La Poste et Orange de la revalorisation intervenue en 2014 et 2015 pour les agents de la catégorie C et des premiers échelons de catégorie B. Cette revalorisation, qui a fait l’objet d’un accord en février 2015 à La Poste, concerne plusieurs corps de ces deux entreprises tels que les réviseurs de travaux de bâtiments, les techniciens des installations de télécommunications, les infirmiers, les receveurs ruraux, les contrôleurs des postes et télécommunications ou encore les assistants administratifs. Lors de cette séance, les syndicats ont également voté trois vœux dont deux demandant la rétroactivité de la mesure sur l’année 2015, demande qui ne sera pas appliquée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les agents de catégorie C et les premiers échelons de catégorie B revalorisés depuis le 1er janvier 2015

Depuis le 1er janvier 2015, les agents publics de catégorie C et ceux des deux premiers échelons de catégorie B, bénéficient de 5 points d'indice supplémentaires sur leur feuille de paie, soit 23,15 euros de plus par mois. Cette mesure constitue la seconde phase de la revalorisation entrée en vigueur le 1er février 2014, après la publication de 12 décrets et 2 arrêtés (lire sur AEF). Cette revalorisation est le fruit de 6 mois de discussions entre le ministère de la Fonction publique, la DGAFP et les syndicats de fonctionnaires. La nouvelle grille concerne 1,645 million d’agents, essentiellement présents dans la territoriale, qui emploie 76,6 % de catégorie C. La première phase s’était traduite par des gains de 1 à 11 points d’indice (de 4,63 à 48 euros par mois), et une amélioration des durées de carrières. Pour rappel, la valeur du point d’indice est gelée depuis juillet 2010.

Lire la suiteLire la suite
Fonctions publiques : la grille indiciaire des agents de catégorie C revalorisée à compter du 1er février 2014

La nouvelle grille indiciaire de la catégorie C de la fonction publique est en vigueur depuis samedi 1er février 2014. Les décrets et arrêtés du 29 janvier 2014 concernant la revalorisation des agents de la catégorie C ont été publiés au JO 31 janvier 2014 (AEF n°472635). Ces textes modifient l'organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C des trois versants de la fonction publique (État, territoriale et hospitalière) et des agents de catégorie B situés en bas de grille, et précisent les mesures de reclassement dans la nouvelle grille des agents déjà en poste. Ils traduisent la négociation qui s'est tenue en 2013 entre syndicats et ministère de la Fonction publique dans le cadre de l'agenda social. Fin 2013, les instances de consultation (CSFPE, CSFPT) avaient émis un avis défavorable sur ces textes, la plupart des syndicats jugeant cette revalorisation insuffisante et réclamant un dégel de la valeur du point d'indice.

Lire la suiteLire la suite