Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Insertion professionnelle à l’université : "une appropriation inégale" des partenariats avec le monde économique (MAP)

La mission d’insertion professionnelle des étudiants "irrigue toute l’université", mais elle repose encore sur "une appropriation inégale et partielle" des partenariats avec le monde économique et elle n’est pas valorisée dans le métier d’enseignant-chercheur, indique un rapport réalisé pour la MAP par quatre inspections générales (1) sur le thème "Évaluation des partenariats entre le monde éducatif et le monde économique en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes", daté de mai 2015 et publié le 20 novembre (2). Les objectifs des accords nationaux des universités avec le milieu économique ne sont "pas hiérarchisés, rendant de fait impossible la lecture des priorités", observe la mission. Elle pointe aussi des "bonnes pratiques".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Enseignement supérieur et entreprises : MESR, CPU et Cdefi signent une collaboration avec 17 organisations professionnelles

Le MESR, la CPU, la Cdefi et dix-sept organisations et branches professionnelles (1) signent un « protocole de collaboration », vendredi 29 novembre 2013 à l'issue du colloque de la CPU sur la formation professionnelle et l'apprentissage (AEF n°469043 et n°469163). Se référant à l'objectif européen d'une « économie de la connaissance plus compétitive », ce texte vise à renforcer la collaboration « pour installer durablement des passerelles entre le monde de l'éducation et le monde économique ». Il doit « susciter de nouvelles initiatives entre les signataires au niveau international, national et local ». Quatre objectifs y sont inscrits. L'accord reste ouvert à d'autres signatures, indique la CPU.

Lire la suiteLire la suite