Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le HCERES évaluera les masters Meef en tenant compte de leurs "spécificités" (vague C)

Des représentants du HCERES, du Réseau des Espé et du MENESR travaillent à l’élaboration de documents de référence qui permettront d’évaluer les masters Meef de la vague C. Ces documents seront finalisés et communiqués aux universités intégratrices en janvier ou février 2016. L’évaluation du HCERES permet au ministère de décider s’il reconnaît ou non une formation dans le cadre de l’accréditation. Le HCERES a attendu que les Espé disposent d’un "premier bilan de fonctionnement" pour lancer cette expérimentation, explique Jean-Marc Geib, directeur du département des formations et diplômes de ce conseil. Le master Meef sera observé "comme un master traditionnel tout en regardant ses spécificités".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Espé : "La notion de carte des formations n’apparaît pas encore bien stabilisée" (Igen, IGAENR)

"La carte des formations n’est pas encore perçue comme levier stratégique de mise en œuvre du projet des Espé" : c’est le titre de la 4e annexe du rapport de l’Igen et de l’IGAENR, lui-même intitulé "Le suivi de la mise en place des Espé au cours de l’année 2014-2015", daté d’octobre 2015 et publié le 10 novembre (lire sur AEF ici et ici). "La rencontre entre les champs scolaire et universitaire, portée par le modèle des Espé, n’est pas sans susciter des tensions et des malentendus", relèvent par exemple les inspecteurs (1). Ils pointent aussi notamment une concurrence entre Espé et UFR pouvant parfois "induire des stratégies contre‐productives en matière de définition d’une carte des formations".

Lire la suiteLire la suite