Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bac -3/+3 : "Les bacheliers se trouvent confrontés à des exigences dans le supérieur mal anticipées" (Florence Robine)

Le système de formation "a connu des évolutions substantielles, en particulier en ce qui concerne la place des sciences", déclare Florence Robine, Dgesco, lors du colloque organisé par l’Académie des sciences, le 26 novembre 2015, intitulé "Parcours scientifiques bac -3/+3 : repenser les formations, l’orientation et les réorientations". "Les sciences sont de plus en plus présentes dans les enseignements du secondaire et du supérieur" et les effectifs des formations universitaires sont "actuellement en croissance avec une augmentation de près de 6 % en deux ans". Mais les filles restent peu présentes dans les formations scientifiques. Concernant le bac -3/+3 en général, Florence Robine demande notamment d’identifier les compétences attendues dans le supérieur et de travailler sur l’orientation. Les jeunes sont "confrontés à de fortes hésitations et incompréhensions dans leur parcours".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement