Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les députés renforcent le poids des associations d’usagers et des complémentaires dans la politique de santé (PLMSS)

Les députés ont repris mardi 24 novembre 2015 en nouvelle lecture l’examen en séance publique du PLMSS après une succession de reports liés aux attentats. Marisol Touraine a justifié la continuation du processus législatif par la nécessité de "soutenir notre système de santé", déplorant que le passage au Sénat ait "profondément affaibli sa cohérence globale" en supprimant des "dispositions centrales comme le tiers payant et le paquet neutre". Pour elle, le texte "ne comporte aucune mesure d’étatisation" et "ne remet nullement en cause l’indépendance des professionnels" vis-à-vis des complémentaires santé "dont la part a fortement diminué depuis que je suis aux responsabilités". Les 5 rapporteurs du PLMSS ont expliqué pourquoi ils retenaient ou rejetaient les mesures votées par le Sénat avant l’échec de la CMP le 27 octobre. L’examen s’est poursuivi le 25 novembre et s’achèvera le 27.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi