Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Dispositifs de deuxième chance : Quelle prise en charge des jeunes ? Quels bénéfices ? Le regard de trois sociologues

Les dispositifs de deuxième chance (Epide, E2C, plates-formes d’insertion…) sont souvent évalués sous le seul angle de l’efficacité, via l’examen du "taux de sorties positives". C’est un autre regard qui est porté sur ces dispositifs, dans l’ouvrage "À l’école de l’autonomie. Épreuves et enjeux des dispositifs de deuxième chance", publié en octobre 2015. Co-dirigé par les sociologues Gérald Houdeville, Caroline Mazaud et Benjamin Dénécheau (1), cet ouvrage se penche sur les relations entre jeunes et formateurs, sur le travail mené au cours de ces "remobilisations", mais également sur les contraintes qui pèsent sur ces dispositifs. Il met en avant le leitmotiv des jeunes, qui veulent "trouver un cadre" et constate que ces dispositifs mettent en place une sélection à l’entrée, qui favorise les personnes sachant s’adapter aux attentes institutionnelles.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir