Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Entrepreneuriat étudiant : un "coup fatal" porté par la suppression de l’Accre (Les Moineaux)

C’est "un coup fatal" que le gouvernement "vient de porter à l’entrepreneuriat étudiant en supprimant le dispositif Accre (aide à la création ou reprise d’entreprise) qui permettait aux 18-25 ans de bénéficier d’un allégement de charges lors de leur création d’entreprise", déclarent le 24 novembre 2015 Les Moineaux, "mouvement pour les jeunes entrepreneurs". Ainsi, avec la suppression des exonérations de charges que permet la loi Macron, "les étudiants gérants d’entreprise vont devoir payer des cotisations pouvant aller jusqu’à 3 000 euros, sans même réaliser 1 euro de chiffre d’affaires. Et ceux qui étaient autoentrepreneurs pour financer leurs études devront désormais payer 22,9 % de charges au lieu des 5,8 % du temps de l’Accre !", s’indignent-ils, précisant que "72 % des étudiants créent leur autoentreprise avec moins de 2 000 euros".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement