Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La mairie de Paris veut utiliser le "potentiel" des chambres de bonne inoccupées pour créer des logements

La mairie de Paris annonce, mardi 24 novembre 2015, vouloir utiliser le "potentiel" des chambres de bonne pour créer des logements privés ou sociaux, après la publication d’une étude de l’Apur constatant que 85 % des chambres de service sont inhabitées. La Soreqa et l’Apur seront donc mandatées pour réaliser une étude d’ingénierie pour identifier les moyens d’action pour mobiliser ce parc, dont la remise est attendue au premier semestre 2016. Déjà, la municipalité envisage différentes pistes pour réhabiliter ces logements, dont celle d’une acquisition par des bailleurs sociaux, après une "négociation à l’amiable" de la ville avec les propriétaires. Le dispositif Multiloc’, qui prévoit une incitation financière pour les propriétaires qui rénovent des logements vacants pour les remettre sur le marché locatif (lire sur AEF), devrait également être mobilisé.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi