Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

APB : l’affectation des bacheliers dans les licences en tension devrait être élargie à la Comue ou la grande région

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche envisagerait de modifier les règles concernant la procédure APB à compter de la campagne 2016 qui démarre en janvier. C’est ce qu’indiquent plusieurs sources à AEF. Les lycéens devraient désormais exprimer au minimum 6 vœux d’affectation comprenant au moins une licence "ouverte", c’est-à-dire en dehors de 4 filières particulièrement demandées, appelées également "en tension" : Staps, droit, psychologie, Paces. Lorsque le vœu du lycéen ne pourra être accepté faute de place, une affectation dans la même filière lui serait proposée dans un autre établissement de la Comue, voire de la grande région. Ces modifications d’APB, qui devaient initialement être présentées à la presse le 16 novembre 2015, devraient être discutées dans des instances de concertation, notamment le comité des usagers d’APB.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi