Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Face aux attentes des chirurgiens-dentistes en matière de tarifs, les complémentaires ont bien du mal à se positionner

Le Collège des économistes de la santé organisait la semaine dernière deux tables rondes autour des soins dentaires avec un débat centré sur l’accès aux soins dentaires et leur financement et un autre sur l’évolution de l’exercice professionnel des chirurgiens-dentistes. Ces deux éclairages ont mis en évidence l’impact de la dégradation du niveau de la prise en charge des soins dentaires sur l’accès à ces soins et les conséquences de cet état de fait sur l’état préoccupant de la profession (plus de praticiens installés formés dans l’UE, vieillissement, burn-out, etc.). La création dans quelques grandes villes de centres dentaires "low-cost" spécialisés sur les seuls soins prothétiques apparaît à cet égard comme le symptôme de l’absence d’une vraie politique de santé bucco-dentaire et fait courir un réel risque pour l’égal accès à ce type de soins pour les populations excentrées.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Chirurgiens-dentistes : les discussions sur un avenant et un projet de protocole reprendront après un bureau de l'Unocam le 11 avril 2012

La négociation conventionnelle débutée le 9 mars dernier (AEF n°219560) entre les chirurgiens-dentistes, désormais représentés par seulement deux des trois syndicats représentatifs (la CNSD et la FSDL) (1), l'Uncam et l'Unocam s'est achevée, mardi 3 avril 2012, par la remise en séance d'un projet d'avenant à la convention dentaire de mai 2006, reconduite le 18 juin 2011, ainsi qu'un projet d'accord tripartite (syndicats, Uncam et Unocam). Une nouvelle séance de négociation est programmée pour le jeudi 12 avril au lendemain d'une réunion du bureau de l'Unocam le 11 avril. L'Unocam doit prendre position sur ce protocole d'accord qui l'engagerait, dès cette année, dans un processus de relèvement substantiel des garanties dentaires dont pourraient bénéficier les personnes en situation de précarité éligibles à l'ACS (aide à l'acquisition d'une complémentaire santé) afin de les aligner sur la situation des bénéficiaires de la CMU-C.

Lire la suiteLire la suite
Réseaux : la Cour de cassation confirme la condamnation de l'ordre des chirurgiens-dentistes, Santéclair se félicite

« Non, le Conseil national de l'Ordre des chirurgiens-dentistes n'est pas autorisé à empêcher ses membres d'intégrer le réseau de praticiens partenaires mis en place par Santéclair ! Pas plus qu'il ne peut les contraindre à en sortir », c'est en ces termes que Santéclair accueille, vendredi 10 juin 2011, la décision de la Cour de cassation intervenue le 7 juin dernier. Cet arrêt confirme une décision de l'Autorité de la concurrence qui, en février 2009 (AEF n°304974), avait condamné le CNOCD et cinq de ses conseils départementaux à verser 78 000 euros de sanction financière pour avoir incité ces professionnels de santé à résilier leur adhésion au réseau Santéclair, laissant entendre qu'à défaut ils étaient susceptibles d'être sanctionnés. Elle confirme également la décision de la Cour d'appel de Paris du 19 janvier 2010 qui donnait une première fois raison à Santéclair.

Lire la suiteLire la suite