Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Manuel Valls appelle à déployer "des moyens considérables" pour contrôler les frontières de l’Union européenne

Manuel Valls estime nécessaire de déployer "des moyens considérables" pour protéger et contrôler les frontières de l’Union européenne". "Nous le disons depuis des semaines, des mois, des années", explique le Premier ministre, jeudi 19 novembre 2015, qui était l’invité du journal télévisé de France 2. "Si l’Europe n’assume pas ses responsabilités, alors c’est tout le système Schengen qui sera remis en cause", assure-t-il. Mais, dit-il, "quand Schengen n’existait pas, nous avons été touchés par les attentats". "On peut toujours passer les frontières, il n’y a pas de frontière hermétique", reconnait-il. "On doit en revanche tout faire pour protéger encore plus les Français", poursuit le Premier ministre, soulignant qu’il faut aussi renforcer "la coopération entre les pays au niveau du renseignement".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le Cnaps souhaite la création d’un statut d’agent de sécurité permettant le port d’arme

Le collège de Cnaps demande, jeudi 19 novembre 2015, "la création d’un métier d’agent de surveillance renforcé" dédié à assurer la sécurité de sites "particulièrement exposés". Ces professionnels devraient pourvoir être armés "dans les mêmes conditions que les transporteurs de fonds", estime le collège du Cnaps après que ses membres se sont réunis pour formuler une série de recommandations à la suite des attentats du 13 novembre 2015. Outre la création d’un nouveau statut d’agent de sécurité permettant le port d’une arme, les propositions concernent les agents cynophiles et de protection rapprochée, la mutualisation avec le secteur public ou encore l’Euro 2016.

Lire la suiteLire la suite
Bernard Cazeneuve enjoint à l'Europe de s'organiser davantage "contre la menace terroriste"

"Il est urgent que l’Europe se reprenne, s’organise et se défende contre la menace terroriste", déclare Bernard Cazeneuve, jeudi 19 novembre 2015. Le ministre de l’Intérieur s’exprimait après l’annonce de la mort d’Abdelhamid Abaaoud lors d’un assaut mené à Saint-Denis la veille. Ce ressortissant belgo-marocain a joué "un rôle déterminant" dans les attentats du 13 novembre 2015 et est impliqué dans quatre des six attentats "évités ou déjoués par les services de renseignement français depuis le printemps 2015", affirme-t-il. "J’appelle […] à une prise de conscience collective de tous les ministres et parlementaires européens", poursuit Bernard Cazeneuve, qui demande la création d’un fichier PNR européen et le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’UE. Un conseil "justice et affaires intérieures" est prévu à Bruxelles, vendredi 20 novembre 2015.

Lire la suiteLire la suite
Les renforts dans la sécurité et la défense conduiront à une dépense de 600 millions d'euros en 2016 (Michel Sapin)

Les renforts annoncés par le président de la République dans le domaine de la défense et de la sécurité conduiront à "une dépense supplémentaire sur le budget de l’État de l’ordre de 600 millions d’euros en 2016", annonce le ministre des Finances, Michel Sapin, en ouverture de l'examen du projet de loi de finances pour 2016 au Sénat, jeudi 19 novembre 2015. François Hollande a annoncé devant le Congrès (lire sur AEF) la création de "8 500 postes supplémentaires dans la police, la gendarmerie, la justice et les douanes dans les deux prochaines années". Outre la première tranche de ces emplois nouveaux, l'enveloppe de 600 millions d'euros permettra et le financement des "besoins en équipement qui les accompagnent", précise Michel Sapin. La commission des Finances du Sénat indique dans un communiqué, mercredi 18 novembre 2015, "réserver son vote sur les crédits de la mission 'sécurités'".

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
François Hollande en appelle à "l'unité" devant les maires de France
Lire la suite