Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Entreprise libérée : "poudre aux yeux, fausses promesses, logique autocratique". L’analyse de François Geuze, consultant

"L’entreprise libérée : idéale, idéaliste ou idéalisée ?" : c’était la question posée à François Geuze, consultant associé chez Cap GPS RH, membre de l’équipe de direction du master management des ressources humaines à Lille-I, lors d’un forum RH organisé le 18 novembre 2015 à Nantes par le CCO et DoYouBuzz. Sa réponse est claire : "l’entreprise libérée n’est pas idéale. Elle est dangereuse, porteuse dans ses fondements de risques de dérives extrêmement importants". Il ne conteste pas l’idée de départ, "noble et généreuse", mais rappelle que "l’enfer est pavé de bonnes intentions". Il présente à AEF son analyse de l’entreprise libérée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement