Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Snesup-FSU juge "particulièrement malvenu" l’appel à propositions "improvisé" du CNRS après les attentats

"Il est particulièrement malvenu d’utiliser l’émotion légitime de la communauté universitaire pour lancer un appel à projets devant financer une recherche de circonstance, et ainsi de polluer l’atmosphère avec d’inutiles polémiques", réagit le Snesup-FSU, jeudi 19 novembre 2015, à l’initiative prise la veille par le président du CNRS Alain Fuchs de lancer un appel à propositions sur les questions que posent les attentats et leurs conséquences (lire sur AEF). Cet appel a été lancé après les attentats perpétrés le 13 novembre à Paris et à Saint-Denis (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement