Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

BNP Paribas réduit son soutien aux centrales à charbon et ne financera plus les mines

À onze jours de la COP 21, BNP Paribas annonce jeudi 19 novembre 2015 ne plus financer l'extraction de charbon, ni les centrales à charbon dans les pays à haut revenu. La banque vise "l'accompagnement dans les autres pays, notamment en Asie et en Afrique subsaharienne, dans la transition progressive vers une économie moins carbonée". Une annonce qui intervient après celles de Société générale (lire sur AEF), du Crédit agricole (lire sur AEF), de Natixis (lire sur AEF) ou d'Axa (lire sur AEF) sur le charbon, et au lendemain de l'annonce de l'accord trouvé au sein du groupe de travail de l'OCDE sur les crédits export aux centrales à charbon qu'AEF publie (lire sur AEF). Les Amis de la Terre, qui mènent campagne depuis plus d’un an contre l’établissement, saluent ces mesures. L'ONG estime qu'elles "restent toutefois loin de répondre à l’urgence climatique".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi