Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'UIMM Aquitaine Limousin Poitou-Charentes cible six mesures pour développer l'apprentissage et la formation

À dix jours des élections régionales de décembre 2015, l’UIMM Aquitaine- Limousin-Poitou-Charentes publie un manifeste listant 4 priorités et 20 propositions à mettre en œuvre dans la nouvelle région. L’organisation de la métallurgie réclame :un "dispositif de codécision" de la carte des formations, associant les organisations professionnelles aux ouvertures ou fermetures de sections en CFA et LP ;des COT renforcés ;une affectation de la taxe d’apprentissage "en fonction des besoins en compétences, sans distinction du niveau du diplôme préparé" ;une contribution régionale au budget des CFAI, en investissement et en fonctionnement et le rétablissement des aides aux employeurs d’apprentis ;l’inscription de la promotion de l’apprentissage industriel dans les priorités du SPRO ;un "fléchage" des moyens sur les "formations certifiantes répondant aux besoins des métiers en tension".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet de loi NOTRe : les régions seules compétentes pour définir les régimes d’aides aux entreprises

Le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) a été définitivement adopté par le Parlement après un ultime vote de l’Assemblée nationale jeudi 16 juillet 2015. Il prévoit un renforcement des compétences des régions en matière de développement économique en tenant toutefois compte de la création des métropoles qui pourront intervenir dans ce domaine. Les régions devront élaborer un SRDEII (schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) qui sera soumis à la validation du préfet. Le conseil régional est seul compétent pour définir les régimes d’aides aux entreprises et pour décider de leur octroi dans la région. Par voie de convention, les régions pourront accorder des aides à des entreprises en difficulté lorsque la protection des intérêts économiques et sociaux de la population l’exige.

Lire la suiteLire la suite