Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La CGT demande un "vrai statut protecteur" pour les agents de sécurité privée après les attentats

La fédération du commerce, de la distribution et des services de la CGT demande un "vrai statut protecteur et rémunérateur" pour les agents de sécurité après les attentats survenus à Paris vendredi 13 novembre 2015. Les salariés des entreprises de surveillance humaine sont "de plus en plus précarisés, de plus en plus pressurés par une logique de rentabilité […], tout en étant de plus en plus en première ligne", fait valoir la CGT dans un communiqué publié mardi 17 novembre 2015. Et d’ajouter : "Nous sommes convaincus que le gouvernement et le patronat doivent remettre au cœur de leur politique la lutte contre la précarité avec l’augmentation des effectifs alloués aux missions régaliennes en matière de prévention, de sûreté, de sécurité de proximité mais aussi en termes d’éducation et d’instruction." Le Sneps-CFTC réagit également aux attentats survenus à Paris et Saint-Denis.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi