Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La conférence des CPGE demande une réunion sur la "carte nationale" des prépas avant l’ouverture d’APB

Sylvie Bonnet, présidente de l’UPS, a sollicité auprès du MENESR la réunion de la commission de suivi des CPGE, en sa qualité de présidente de la Conférence des CPGE, indique-t-elle à AEF le 18 novembre 2015. La Conférence des CPGE, qui réunit 6 associations de professeurs de CPGE, avait critiqué l’utilisation d’APB par des recteurs pour annoncer la fermeture de classes l’an dernier. Elle souhaite cette année parler de "carte nationale des classes préparatoires", "en amont" de l’ouverture de la plateforme d’affectation. La "menace" de ne pas faire figurer la formation sur le site d’APB serait aussi avancée par certains recteurs là où les CA de lycée ont refusé d’adopter les conventions avec un établissement d’enseignement supérieur. Sylvie Bonnet revient aussi sur le rapport de l’Igen sur la mise en place des nouveaux programmes de 2nde année en CPGE.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Nouveaux programmes de CPGE : la réussite de la réforme dépend de l'évolution des concours des grandes écoles (Igen)

Dans les filières "scientifique" et "économique et commerciale", les nouveaux programmes des classes préparatoires aux grandes écoles se mettent en place "dans l’ensemble" de manière "satisfaisante", indique un rapport de l’Igen intitulé "Mise en place des nouveaux programmes de première année en CPGE", daté de juillet 2014 et rendu public mardi 7 octobre 2014. Mais "la pleine réussite de la réforme est en grande partie conditionnée par la prise en compte, par les concours d’entrée aux grandes écoles, des évolutions disciplinaires et des innovations pédagogiques". Les 9 inspecteurs généraux qui l’ont rédigé (1) ont visité 30 lycées de six académies (2). Le rapport aborde en particulier quatre points : la semestrialisation, la mise en place des programmes, l’approche par compétences, l’enseignement de l’informatique en filière scientifique.

Lire la suiteLire la suite