Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Devoir de vigilance : le Forum pour l'investissement responsable se dit favorable à la proposition de loi

Le FIR prend publiquement position, mardi 17 novembre 2015, en faveur de la proposition de loi sur le devoir de vigilance, qui doit être débattue au Sénat mercredi 18 et dont l’objectif est d’encadrer davantage la responsabilité des entreprises sur leur chaîne d’approvisionnement. "La transparence et l’information sont des conditions nécessaires à l’analyse des investissements. Les plans de vigilance renforceront la capacité des analystes ISR à réaliser leur mission", souligne l’association promotrice de l’investissement responsable. "Par ailleurs, l’analyse des controverses est devenue, ces dernières années, une question clef." L’association rappelle qu’un "mouvement de fond" international est à l’œuvre en la matière, souligne que le texte n’impose qu’une "obligation de moyens" quant aux éventuels dommages, et estime que les quelque 200 grandes entreprises concernées pourront s’adapter.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le FIR se dote d’une charte de l'investissement responsable

Le FIR se dote d’une charte articulée autour de "neuf principes fondateurs" annonce l’association mercredi 7 octobre 2015, lors de la semaine de l’ISR. Reconnaissant le rôle "essentiel" de l’investissement vis-à-vis de l’économie et de la société et son objectif de "rentabilité juste", la charte souligne le caractère "moyen ou long" de son horizon temporel, ainsi que la responsabilité des investisseurs via le "plein exercice de leurs droits et devoirs" et leurs "démarches actives auprès des émetteurs". Elle entérine en outre l’objectif "d’améliorer et rendre compte" de l’impact social et environnemental de l’investissement, d’entretenir un "dialogue continu" avec les "parties prenantes", met en avant la "recherche et l’innovation" nécessaires pour y parvenir, et suppose "un usage raisonné des instruments financiers et techniques de gestion, en cohérence avec leurs objectifs d’impact".

Lire la suiteLire la suite
Investissements : « Le niveau global des efforts en RSE des entreprises est encore trop bas » (étude annuelle Oekom)

« Seule une entreprise sur six (16,7 %) évaluées par Oekom montre un 'bon niveau d'engagement' au développement durable », affirme l'agence allemande de notation extrafinancière, qui publie son étude annuelle sur l'évaluation de 3 000 grandes entreprises issues de 50 pays (1), mardi 26 mars 2013. « Aucune entreprise n'est présente dans la catégorie 'très bonne'. Environ un tiers des entreprises peuvent signaler au moins quelques initiatives de gestion durable, mais elles ne sont pas intégrées de manière systématique et complète dans leurs systèmes de gestion. Plus de la moitié des entreprises (52,3 %) ont mis peu d'actions en oeuvre dans ce domaine. » « Le niveau global des efforts en RSE des entreprises est encore trop bas », déplore Till Jung, directeur du développement à Oekom. « Les entreprises publient des informations sur beaucoup de choses, mais pas forcément sur les sujets importants, liés à leurs produits. »

Lire la suiteLire la suite