Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pourquoi les minutes de silence se sont "bien passées", selon le SNPDEN

"Nous n’avons eu aucune remontée négative de la minute de silence" organisée ce lundi dans les établissements scolaires à la suite des attentats de Paris du 13 novembre 2015, indique à AEF le secrétaire général du SNPDEN Philippe Tournier. Il considère que ces minutes se sont "bien passées" car les acteurs étaient "mieux préparés" que lors des attaques de janvier 2015. "Ces événements étaient plus simples à expliquer aux plus jeunes" que ceux impliquant Charlie Hebdo, affirme le principal du collège Victor-Duruy à Paris. Il souligne en outre que le "MENESR a très vite mis en ligne des ressources" et que "la ministre écrit aux professionnels et aux parents" (lire sur AEF). "Le fait aussi que les attaques se déroulent le vendredi a fait que tout le monde a eu une période de 'maturation' sur ces sujets avant la reprise des cours le lundi matin", souligne Philippe Tournier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi