Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Dépendance : le conseil départemental Alpes-Maritimes cherche à atteindre son objectif de maintien à domicile (CRC Paca)

Le schéma gérontologique du département des Alpes-Maritimes met l’accent sur le maintien à domicile des personnes âgées en perte d'autonomie, mais ne parvient pas encore à atteindre son objectif : telle est l’une des conclusions d’un rapport de la chambre régionale des comptes de Paca sur la politique de la collectivité dans ce domaine, publié le 9 novembre 2015. Elle formule plusieurs recommandations : évaluer les actions mises en œuvre en faveur du maintien des personnes âgées à domicile et mieux établir leurs besoins, avant de réviser le schéma gérontologique ; évaluer les impacts des deux plans de professionnalisation des métiers de l’aide à domicile ; mettre en place un dispositif de gestion départementale des listes d’attente ; améliorer la coordination des intervenants ; réduire les délais de décision sur la prise en charge.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
A l'horizon 2060, le coût de prise en charge de la dépendance sera 83 % plus élevé qu'en 2011 (Drees)

Selon une nouvelle étude prospective de la Drees (1), publiée le 27 février 2014, l'effort financier global de prise en charge de la dépendance, à l'horizon 2060, sera, selon le scénario central retenu, « 83 % plus élevé qu'en 2011 ». Il atteindrait alors les 35 milliards d'euros en 2060, contre 21,1 milliards en 2011. Exprimé autrement, c'est 1,17 point de PIB en plus qui serait nécessaire pour couvrir à cette date les besoins. Cette nouvelle analyse de la Drees reprend la plupart des conclusions exprimées dès 2011 dans le rapport du groupe d'experts de Jean-Michel Charpin (AEF n°237977), en repoussant les projections sur 2040 jusqu'à un nouvel horizon de 2060. Ressort notamment le fait que les différents scénarios d'évolution varient plus en fonction des facteurs démographiques (proportion de personnes dépendantes) que des facteurs macroéconomiques.

Lire la suiteLire la suite