Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Éducation artistique : l’académie de Dijon veut combler le "déséquilibre de l’offre culturelle" (C. Creff, Drac)

Pour "combler le déséquilibre de l’offre culturelle" et pour mieux intégrer les besoins des territoires ruraux, l’académie de Dijon a organisé le 12 novembre 2015 la première journée "de formation des enseignants délégués auprès des équipements culturels, scientifiques et techniques" réunissant 80 enseignants et des conseillers de la Drac. Le lancement d’un appel à projets sur le patrimoine constitue un premier niveau de réponse. La réorganisation de la délégation académique à l’action culturelle, moins centralisée, en est un autre. Onze enseignants délégués supplémentaires ont été nommés pour améliorer la couverture dans les départements ruraux. Pour sa part, le comédien Jean-Gabriel Carasso préconise "une formation conjointe des enseignants et des artistes, par exemple au cours d’une université d’été, pour créer un vrai réseau".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Éducation artistique : les réactions à la feuille de route des ministères de l’Éducation et de la Culture

"Trop souvent reléguée après les apprentissages fondamentaux, l’éducation artistique et culturelle ne va pas de soi. Pourtant, permettre aux élèves à penser et à apprendre par eux-mêmes, à prendre conscience de leur potentiel est un devoir pour l’école", affirme la FCPE le 12 février 2015, au lendemain de l’annonce d’une feuille de route interministérielle, conjointe au MENESR et au ministère de la Culture (lire sur AEF). Pour la FCPE, "les annonces" contenues dans cette feuille de route "vont dans ce sens". Pour François Bonneau, vice-président de l’ARF en charge de l’éducation, "les moyens portés par les collectivités territoriales pourraient être mieux appropriés, intégrés, à la vie des établissements". Selon la Société des auteurs compositeurs dramatiques (SACD), l’annonce de cette feuille de route est "un effort salutaire du gouvernement".

Lire la suiteLire la suite