Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Bernard Cazeneuve annonce que "23 individus ont été interpellés" et "168 perquisitions" menées dans toute la France

 "J’ai prononcé ces dernières 48 heures 104 assignations à résidence à l’encontre d’individus qui font l’objet d’une attention particulière par nos services. Cette nuit, sur l’ensemble du territoire national, les policiers et les gendarmes, avec l’appui de leurs services de renseignement aux niveaux central et territorial, ont procédé à 168 perquisitions administratives au domicile d’individus suspects à différents titres." C’est ce qu’indique le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d’un point-presse, lundi 16 novembre 2015. Il précise que "23 individus ont été interpellés et placés en garde à vue" et souligne que l’enquête sur les attentats perpétrés à Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre "progresse rapidement".

"Des perquisitions ont eu lieu dans 19 départements. Aucun territoire de la République n’est négligé", affirme le ministre de l’Intérieur, lundi 16 novembre 2015. Ces perquisitions menées ont permis de saisir "31 armes dont 4 armes de guerre".

"Un 'objectif' a été identifié dans le département du Rhône, soupçonné de se livrer au trafic d’armes et de soutenir la mouvance islamiste radicale", indique Bernard Cazeneuve. "La perquisition a permis la découverte d’une kalachnikov, de trois pistolets automatiques, de munition et de gilets pare-balles. Une perquisition menée au domicile de ses parents a permis la découverte de plusieurs pistolets automatiques, de munitions, de brassards de police", détaille-t-il.

Deux nouveaux terroristes identifiés

Le parquet de Paris indique, lundi 16 novembre 2015, que "deux nouveaux terroristes tués ont été identifiés". Il s’agit tout d’abord du "kamikaze du Stade de France, à proximité duquel un passeport syrien a été retrouvé", dont "l’authenticité reste à vérifier". Le parquet précise néanmoins qu’il existe "une concordance entre les empreintes papillaires du kamikaze et celles relevées lors d’un contrôle en Grèce en octobre 2015". Un kamikaze de la salle de spectacle du Bataclan, né à Paris et originaire de Drancy a également été identifié. Cet homme "est connu de la justice anti-terroriste pour avoir été mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs terroriste et placé sous contrôle judiciaire". Selon le parquet de Paris, "il est apparu en violation de son contrôle judiciaire à l’automne 2013 et un mandat d’arrêt international était délivré". À ce stade, "cinq terroristes tués ont donc été identifiés".

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julie Robelet, journaliste