Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Attentats : une minute de silence dans les établissements d’ESR. Le directeur de l’IUT de Marne-la-Vallée est décédé

mise à jour à 16h.Parmi les victimes des attentats perpétrés à Paris vendredi 13 novembre 2015, qui ont fait 129 morts dont 103 identifiés et plus de 350 blessés, "nombreux sont les étudiants et les enseignants", écrit Najat Vallaud-Belkacem dans un message adressé dimanche à la communauté universitaire. Le directeur de l’IUT de Marne-la-Vallée (Upem) est en effet décédé, ainsi qu’un maître de conférences de géographie de l’Upem et des étudiants ou doctorants. La plupart des établissements d’enseignement supérieur ont annoncé, sur leur compte twitter, un lieu de rendez-vous pour observer une minute de silence lundi 16 novembre à 12h. François Hollande, Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon se rendront à la Sorbonne pour rendre hommage aux victimes. Par ailleurs, les réunions du Cneser, CHSCT, CTMESR prévues cette semaines seraient annulées.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les propositions de la CPU, de la Cdefi et de la CGE pour "l’après Charlie" et ce qu’elles révèlent de leurs priorités

Un mois après les attentats des 7 et 9 janvier 2015 à Paris, qui avaient suscité une forte émotion sur les campus français (lire sur AEF), les trois conférences académiques, Cdefi, CGE et CPU, ont présenté le 10 février à Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, leurs propositions d'actions et d’engagements, dans le cadre de la "mobilisation de l’enseignement supérieur et de la recherche pour promouvoir les valeurs de la République" voulue par les pouvoirs publics. Certaines de ces propositions se recoupent et font consensus : c’est le cas de l’importance accordée par les trois associations à l’engagement étudiant, sous toutes ses formes. D’autres n’émanent que d’une seule ou de deux Conférences, selon des lignes qui dessinent les priorités de chacune et leur conception de leur rôle dans la société.

Lire la suiteLire la suite