Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Pour Nicolas Sarkozy, les personnes faisant l’objet d’une fiche S doivent être placées "en résidence surveillée"

Tous les auteurs des "attentats récents" se trouvaient dans le "fichier S" recensant les personnes susceptibles de porter atteinte à la sûreté de l’État, déclare Nicolas Sarkozy sur TF1, dimanche 15 novembre 2015. Le président du parti Les Républicains préconise de placer les "11 500 individus de ce fameux fichier S" en "résidence surveillée, assignées à résidence chez eux, avec un bracelet électronique pour que les forces de police et de sécurité sachent où ils vont et surtout ce qu’ils font le temps d’évaluer leur dangerosité". Il estime également que "toute personne qui consulte des sites jihadistes doit être considérée comme un jihadiste. Cela doit être un délit, comme c’est un délit de consulter des sites pédophiles". Il avait proposé cette évolution au début du mois (lire sur AEF).

 

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julie Robelet, journaliste