Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les financements climat sont en hausse de 20 % en France entre 2011 et 2013 (I4CE)

L’Institute for climate economics (I4CE), association qui regroupe la CDC et l’AFD (lire sur AEF), a recensé "jusqu’à 36 milliards d’euros" de financements ayant contribué à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en France en 2013, selon le deuxième panorama des financements climat en France, présenté le 12 novembre 2015. Ce total comprend 18 milliards d’euros dans l’efficacité énergétique, 12 milliards dans les infrastructures de transport durable et 5 milliards dans les énergies renouvelables. À cela s’ajoute 1,3 milliard dans le nucléaire avec le chantier de l’EPR. De 2011 à 2014, les dépenses d’investissement ont augmenté de 20 % (1). Mais 10 à 15 milliards d’euros supplémentaires par an sont nécessaires d’ici à 2018 pour mettre en phase la France avec la stratégie bas carbone.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le projet de stratégie nationale bas-carbone et les budgets carbone sont soumis à consultation publique

Introduits par l’article 173 de la loi transition énergétique adoptée le 22 juillet, la stratégie bas-carbone (SNBC) et les "budgets carbone", c’est-à-dire les plafonds nationaux des émissions de gaz à effet de serre, auxquels AEF a eu accès le 3 août (lire sur AEF) sont soumis, du 27 août au 22 septembre 2015, à consultation publique par le ministère de l’Écologie. Les budgets carbone seraient, selon le projet, respectivement de 442, 399 et 358 Mt CO2eq pour les périodes 2015-2018, 2019-2023 et 2024-2028. La SNBC répartit les efforts sectoriels comme suit : par rapport à 2013 et à l’horizon du troisième budget carbone, baisse pour les transports des émissions de gaz à effet de serre de 29 % (et d’au moins 70 % d’ici 2050), baisse pour le résidentiel-tertiaire des émissions de 54 % (et d’au moins 87 % d’ici 2050), baisse pour l’agriculture de 12 % et baisse pour l’industrie de 24 %.

Lire la suiteLire la suite