Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Groupe des écoles centrales adopte de nouveaux statuts

"Les 5 directeurs du Groupe des écoles centrales (1) ont signé, vendredi 6 novembre, les nouveaux statuts du groupe" sur le campus de l’École centrale de Lyon, annonce un communiqué du GEC, lundi 9 novembre 2015. Ces statuts vont permettre aux écoles "de renforcer leur gouvernance afin de piloter de manière plus efficace leurs coopérations". "Ils mettent l’accent sur la promotion de la marque, l’implication du groupe dans les priorités nationales et sa participation aux politiques territoriales". Ils vont aussi "permettre de donner une nouvelle dimension à la politique internationale du groupe".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Centrale Pékin a du mal à trouver des enseignants chinois capables de s'adapter aux méthodes pédagogiques françaises » (réunion de la Cdefi)

« Sept ans après le lancement de Centrale Pékin, nous avons du mal à trouver des enseignants chinois capables de s'adapter aux méthodes pédagogiques françaises », déclare Jean Dorey, ancien directeur de l'École centrale de Pékin et responsable de l'accueil des investisseurs étrangers à EDF, le 13 avril 2012 (AEF n°314568 et AEF n°223817) (1). Il intervient lors d'une réunion d'information thématique organisée à Paris par la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs) sur le thème de « l'ouverture internationale des écoles françaises d'ingénieurs : un enjeu stratégie pour l'industrie française ». Cet établissement, créé en 2005 par les écoles centrales, est rattaché à l'université de Beihang. « Nous allons avoir une période transitoire à gérer, en attendant que les étudiants qui ont suivi ce programme et qui sont intéressés par le métier d'enseignant-chercheur finissent leur thèse en France. Nous avons déjà un bon vivier », souligne-t-il.

Lire la suiteLire la suite