Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Comment gérer le départ soudain d'un dirigeant (Maria-Elena Daynes, Hay Group)

Il y a un an, le PDG de Total, Christophe de Margerie, disparaissait dans un accident d'avion sur le tarmac de l’aéroport de Vnoukovo, à Moscou. En septembre, Matthias Müller, PDG de Porsche, remplaçait dans l’urgence à la tête de Volkswagen Martin Winterkorn, contraint à la démission après le scandale des émissions truquées de CO2. Quelques jours plus tard, c’est le groupe de chimie américain DuPont qui a annoncé le départ surprise de sa PDG Ellen Kullman. Autant d’exemples de départs brutaux de dirigeants, le plus souvent imprévisibles et qui fragilisent voire mettent en danger les résultats de l’entreprise. Pour gérer au mieux ces situations de crise, une préparation des managers, de l'équipe dirigeante et de la direction des ressources humaines est nécessaire et doit se faire en amont, selon Maria-Elena Daynes du cabinet Hay Group.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir