Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Unedesep (PDE) : Moran Mace est élu président

Moran Mace, étudiant en droit privé à l’université Savoie Mont-Blanc, devient le nouveau président de l’Unedesep (membre de PDE). Il succède à Alexandra Dupichot (lire sur AEF). L’organisation étudiante a renouvelé son bureau, au cours de son congrès annuel les 6, 7 et 8 novembre 2015. À cette occasion, l’Unedesep a intégré trois nouvelles associations dans le réseau : la Corpo Droit Albi, le BDE éco Bordeaux et l’Association des juristes perpignanais.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Formations de droit : l'Ares (Fage) et l'Unedesep (PDE) répondent aux doyens sur la cotutelle de la Justice

Une cotutelle du ministère de la Justice sur les formations de droit serait « une solution non valable » pour l'Ares (Fage). Elle ne permettrait pas de couvrir toutes les formations selon l'Unedesep (PDE). Les deux organisations étudiantes réagissent à l'interview à AEF du président de la Conférence des doyens de droit et de science politique (AEF n°468812) : Paul-Henri Antonmattéi demande « que les facultés de droit soient aussi rattachées au ministère de la Justice afin de bénéficier, à l'instar des facultés de médecine, d'une cotutelle ». Les doyens veulent aussi un arrêté spécifique aux études de droit. « Si cela n'aboutit pas, nous n'aurons pas d'autre choix que de demander à sortir des universités pour former des écoles de droit, sous statut de 'grand établissement' », selon Paul-Henti Antonmattéi.

Lire la suiteLire la suite