Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Climat : le scénario +4 °C aurait pour conséquence de submerger l’habitat d’au moins 500 millions de personnes

Le scénario "business as usual" d’une hausse des températures de 4 °C par rapport à l’ère préindustrielle aboutirait à une montée du niveau des océans inévitable qui submergerait les zones d’habitat de 470 à 760 millions de personnes dans le monde, contre 130 millions dans un scénario 2 °C, selon une étude de Climate Central, rendue publique lundi 9 novembre 2015. Revenir sur cette trajectoire permettrait donc de préserver l’habitat d’au moins 310 millions de personnes, et d’éviter autant de migrations. En France métropolitaine, quelque 3 millions d’habitants seraient exposés dans le scénario +4 °C.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir