Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’inaction sur le climat pourrait faire basculer 100 millions de personnes dans la pauvreté en 2030 (Banque mondiale)

"Les chocs et les stress climatiques et météorologiques, qui constituent déjà un obstacle à la réduction de la pauvreté, vont s’aggraver avec le changement climatique. Si le développement n’est pas rapide et inclusif ou s’il ne tient pas compte du facteur climatique, le changement climatique pourrait faire basculer 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté à l’horizon 2030." C’est le message que délivre la Banque mondiale, dans un nouveau rapport consacré au changement climatique publié le 8 novembre 2015. La Banque invite les pays à mettre en place de concert des politiques de développement efficaces et des politiques de réduction d’émissions et d’adaptation à long terme pour contrecarrer ces effets car "le combat contre la pauvreté et la lutte contre le changement climatique sont plus efficaces lorsqu’ils sont menés simultanément".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement