Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Des interrogations sur l’attractivité des classes préparatoires à l’international aux Rencontres de l’APHEC

Alors qu’il n’existe que deux classes préparatoires à l’étranger (à Rabat, au Maroc, et à Vienne en Autriche), et qu’un projet à Raleigh (USA) et en Chine, en collaboration avec Skema business school, tarde à voir le jour (lire sur AEF), les Rencontres de l’APHEC (Association des professeurs de CPGE économiques et commerciales) reviennent, le 6 novembre 2015, sur l’attractivité du modèle prépa à l’international. Face à ses défenseurs inconditionnels, quelques voix se font entendre pour le "moderniser", comme celle de Jean-Michel Blanquer, DG de l’Essec : "Il est important d’exporter notre modèle, de manière offensive et non pas défensive. Mais il faut le moderniser, dans sa pédagogie comme dans son articulation entre lycée et université, et dans sa dimension vie étudiante." Il estime que les campus étrangers des grandes écoles peuvent permettre un "continuum permettant l’attractivité".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi