Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Contrôles routiers délégués au privé : les précisions de Bernard Cazeneuve et du délégué interministériel

La mise en œuvre des radars embarqués dans des véhicules banalisés "ne requiert nullement" les compétences des policiers et des gendarmes, indique Emmanuel Barbe dans un communiqué, vendredi 6 novembre 2015. Deux agents sont actuellement mobilisés pour procéder à ce type de contrôle : "L’un conduit le véhicule et l’autre indique au système informatique la vitesse maximale autorisée", indique le délégué interministériel à la sécurité routière. La décision de transférer cette tâche à des prestataires agréés a été "actée" par le gouvernement le 2 octobre 2015, rappelle Emmanuel Barbe (lire sur AEF). En début de matinée, le ministre de l’Intérieur était également revenu sur la question dans un entretien à BFMTV, estimant qu’il ne s’agissait pas d’une remise en cause des "prérogatives régaliennes de l’État".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Sécurité routière : Bernard Cazeneuve annonce "un renforcement du volet répressif"

"Le volet répressif sera renforcé" en matière de sécurité routière, annonce Bernard Cazeneuve lors d’un déplacement à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), vendredi 14 août 2015. Il s’exprimait au lendemain de l’annonce de la progression de 19,2 % du nombre de tués sur les routes en juillet 2015 par rapport à juillet 2014. Outre les 26 mesures annoncées en janvier 2015 (lire sur AEF), "de nouvelles" dispositions seront présentées à l’issue d’un comité interministériel de la sécurité routière qui doit avoir lieu "à la rentrée", ajoute Bernard Cazeneuve. Et d’ajouter : "Toutes les mesures que nous prendrons seront vaines s’il n’y a pas une prise de conscience collective, si nous ne changeons pas collectivement notre comportement sur la route.

Lire la suiteLire la suite