Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Climat : les parties au protocole de Montréal devraient adopter en 2016 un amendement interdisant les HFC

Les 197 parties au protocole de Montréal réunies à Dubaï depuis le 1er novembre ont franchi un pas de plus, vendredi 6 novembre 2015, vers l’interdiction progressive des HFC (hydrofluorocarbures). Ces gaz fluorés, qui ont été utilisés comme substituts aux gaz appauvrissant la couche d’ozone (sujet couvert par le protocole de Montréal) que sont les CFC et les HCFC, sont de puissants gaz à effet de serre (couverts par la convention climat). Les pays ont adopté le principe de travailler à un "amendement sous le protocole de Montréal" en 2016 pour éliminer progressivement les HFC et de négocier les modalités au cours de l’année 2016, lors de deux réunions extraordinaires.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement