Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Hospices civils de Lyon : la rénovation de l’hôpital Louis Pradel s’accompagne d’une "réorganisation des services"

La rénovation de l’hôpital Louis Pradel (Bron, Rhône) va s’accompagner d’une réflexion sur une "réorganisation des services hospitaliers", font savoir les HCL jeudi 5 novembre 2015, lors du lancement des travaux de rénovation. Lesquels visent à remettre en sécurité le bâtiment, et vont s’étaler sur six ans. Les financements, débloqués dès 2013, sont apportés par l’État via le Copermo, à hauteur de 55 millions d’euros, et par les HCL, à hauteur de 22 millions d’euros. Il est à noter que l’établissement connaît, depuis quelques années, des difficultés financières : récemment, les médecins s’exprimaient contre l’effort de 40 millions d’euros demandé en 2015. "Nous avons obtenu des réponses positives" du ministère, avance Gérard Collomb, maire (PS) de Lyon et président du conseil de surveillance des HCL. Précisément, le délai pour le rétablissement des comptes serait allongé.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les Hospices civils de Lyon renégocient leur contrat de retour à l’équilibre avec l’ARS pour y inclure un effort de 40M€

En juillet 2015, une tribune est publiée sur le site du Monde, signée par plusieurs médecins des Hospices civils de Lyon et intitulée "Nous, médecins des HCL, rejetons le projet de budget 2015". Lequel prévoit de réaliser 40 millions d’économies en 2015, soit presque le double par rapport à 2014, en raison notamment de "la baisse des financements de l’assurance maladie, conjuguée à la hausse mécanique des dépenses". Un effort "nécessaire", selon Guillaume Couillard, DGA des HCL : "si on ne le fait pas, la situation se dégradera". Lors d’un entretien accordé à l’AEF, le 27 août 2015, il détaille les postes qui pourraient générer des économies de dépenses et de nouvelles recettes, ainsi que les principaux éléments de l’EPRD. Par ailleurs, l’évolution de l’effort financier de l’établissement entraînerait une renégociation du Cref (contrat de retour à l’équilibre financier), signé en 2013.

Lire la suiteLire la suite