Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Budget 2016 : la commission des finances du Sénat supprime 591 créations de postes prévues dans le 2nd degré

Deux amendements sur le PLF 2016 de la mission "Enseignement scolaire", présentés par Gérard Longuet (LR, Meuse), rapporteur spécial, ont été adoptés en commission des finances du Sénat le 28 octobre 2015. Comme l’an passé (lire sur AEF), le premier amendement diminue "les effectifs du secondaire tout en préservant les moyens accordés au primaire" et permettrait en année pleine une économie de près de 150 M€. Cet amendement demande également aux opérateurs de contribuer à l’effort de réduction des dépenses à hauteur de 15,5 millions d’euros. Le second amendement consiste à interpeller la ministre sur le projet Sirhen et à "l’obliger à nous indiquer quand et dans quelles conditions [elle] entend sortir de ce labyrinthe", relate le sénateur Gérard Longuet. À l’issue de ce débat, la commission a décidé de proposer au Sénat l’adoption des crédits de la mission ainsi modifiés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PLF 2016 : Benoît Hamon renonce à déposer un amendement sur la rémunération des professeurs de CPGE et du 1er degré

"Benoît Hamon ne déposera finalement pas d’amendement relatif à la prime des enseignants" du 1er degré (l’Isae), indique son collaborateur dans un mail daté 27 octobre 2015 et dont le Snes se fait l’écho sur son site internet. Le "signal politique envoyé aurait été brouillé et difficile à expliquer", argumente l’attaché parlementaire. L’ex-ministre de l’Éducation nationale et député PS des Yvelines avait proposé de doubler l’indemnité des PE en revoyant les conditions de rémunération des professeurs de CPGE. Il avait affirmé qu’en étant "face à 4 élèves" dans le cadre des colles, ces derniers étaient "très bien payés". Najat Vallaud-Belkacem s’est opposée à ce projet lors de discussions budgétaires à l’Assemblée (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite