Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bac pro : la réforme a développé l’ambition des élèves (Pierre-Yves Bernard, chercheur au CREN)

En 2012, 33,5 % des élèves de terminale professionnelle ont émis au moins un vœu sur APB, rapporte Pierre-Yves Bernard, chercheur au CREN, lors d’un colloque organisé à Dijon par l’Iredu, le 4 novembre 2015. Ce taux est supérieur de 10 points au taux de bacheliers professionnels inscrits dans l’enseignement supérieur en 2008. Même si l’allongement des études est "une tendance de fond", le chercheur estime qu’il y a un réel effet de la réforme de la voie professionnelle, qu’il confirme en comparant les parcours des bacs pros 3 ans et 4 ans ayant passé ensemble leur bac en 2012. "Les LP deviendraient, au moins dans les représentations des élèves et de leurs familles, une autre forme d’accès à un certain type d’études supérieures (STS essentiellement)", conclut-il. Il évoque également les chances de réussite limitées pour ces élèves dans un cursus post-bac.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bac pro : le cursus en quatre ans donne de meilleurs résultats que la filière en trois ans (Depp)

« Les premières études effectuées sur les nouveaux bacheliers issus du cursus en trois ans font apparaître un taux de réussite inférieur à celui des élèves ayant préalablement préparé un BEP », indique une fiche thématique de la Depp intitulée « la réforme de la voie professionnelle ». Elle est publiée sur le site internet « Refondons l'école de la République», le 3 juillet 2012. « La session du baccalauréat 2011 a été influencée par ce contexte de généralisation de la réforme de la voie professionnelle », rappelle la Depp. « Sont arrivés à l'examen les premiers candidats issus de la réforme ainsi que le dernier fort contingent de candidats issus d'un cursus en quatre ans, dans un rapport d'environ un tiers pour les premiers et deux tiers pour les seconds. 185 100 candidats se sont ainsi présentés en 2011, soit 48 000 candidats de plus qu'en 2010. L'augmentation du nombre de candidats se poursuit à la session 2012 : plus 35 000 candidats », indique encore la fiche thématique.

Lire la suiteLire la suite