Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réforme du droit du travail : le patronat regrette l’absence de la durée légale du travail des champs de négociation

Les orientations gouvernementales sur la réforme du droit du travail sont dignes d’intérêt, mais risquent de ne pas aller suffisamment loin pour améliorer le marché du travail. Tel est globalement, le point de vue des organisations et mouvements patronaux sur les annonces faites mercredi 4 novembre 2015 par Manuel Valls et Myriam El Khomri. L’absence de la durée légale du travail des futurs champs ouverts à la négociation et l’extension du principe d’accords majoritaires à 50 % d’engagement sont autant de regrets du patronat. La ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social doit relancer des concertations, en vue de l’établissement d’un projet de loi "début 2016".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement