Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Régionales : "Les pôles et la French Tech doivent devenir les piliers du développement économique" (Syntec numérique)

"Renforcer le rôle et les missions des pôles de compétitivité et s’appuyer sur l’initiative French Tech." C’est la première proposition formulée par le Syntec numérique dans un document intitulé "9 propositions pour les candidats aux élections régionales 2015", publié début novembre. "Les pôles de compétitivité et la French Tech doivent, en région, devenir les piliers du développement et de l’accompagnement des écosystèmes d’innovation. À ce titre, le rapprochement des pôles de compétitivité et des différents clusters permettrait une efficacité et une visibilité, notamment à l’international, accrue", suggère le Syntec numérique. Les autres propositions concernent, entre autres, le financement de l’innovation et la participation des régions au plan "Industrie du futur".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Pôles de compétitivité : « Leur trop grand nombre est source de dispersion et de saupoudrage des financements publics » (Syntec)

« Le trop grand nombre des pôles de compétitivité est source de dispersion et de saupoudrage des financements publics. Il faudrait les ramener à une vingtaine, concentrés sur des secteurs à fort potentiels. » C'est ce que recommande le Syntec Conseil en management (1), dans une publication parue en janvier 2013 et intitulée « Compétitivité AAA, propositions pour un pacte France-entreprises ». Le Syntec cite l'Institut de l'entreprise qui, dans une étude récente, estime que les « pôles ne produisent que 1,5 % des brevets français, ne représentent que 4,5 % des dépenses de R&D et ne créent que 5 % des entreprises dites 'innovantes' » (AEF n°200661). Par ailleurs, « sur les 85 technologies d'avenir identifiées par le ministère de l'Industrie en 2011, seules 13 sont couvertes par ces pôles, dont les technologies des réseaux sans fil, les moteurs électriques et la robotique », pointe le Syntec (AEF n°245790).

Lire la suiteLire la suite