Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’Ufip demande au gouvernement d'"éviter une augmentation continue des taxes sur les produits pétroliers"

"Il faut asseoir la diversité énergétique sur des critères économiques. Il faut consommer moins et mieux d’hydrocarbures et garantir un prix de l’énergie aux Français qui soit le plus bas possible", déclare Francis Duseux, président de l’Ufip (Union française de l’industrie pétrolière), lors d’une conférence de presse, le 4 novembre 2015. "Or, ce n’est pas ce que l’on fait aujourd’hui et c’est grave, car le prix de l’énergie est un facteur de compétitivité." Il estime que le pétrole et le gaz sont des acteurs incontournables de la transition énergétique. L’Ufip demande que le gouvernement "évite une augmentation continue des taxes sur les produits pétroliers", qui représentent actuellement 32 milliards d’euros. Et juge urgent que le gouvernement redonne une dynamique aux permis d’explorer les ressources en hydrocarbures contenues dans le sol français.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Transition énergétique : l’Ufip et l’UFE réagissent à l’adoption définitive du projet de loi

L’UFE (Union française de l’électricité) "salue un texte ambitieux" à propos du projet de loi sur la transition énergétique, au lendemain de son adoption définitive mercredi 22 juillet 2015 (lire sur AEF). Mais elle "reste dubitative sur les capacités de sa mise en œuvre". Quant à l’Ufip (Union française de l’industrie pétrolière), elle chiffre à 9 centimes d’euros la hausse du prix du litre de gazole si une taxe carbone de 56 euros par tonne était mise en place comme le souhaitent les parlementaires pour 2020, et à 21 centimes pour une taxe de 100 euros par tonne.

Lire la suiteLire la suite
Pour Francis Duseux, président de l’Ufip, "le pétrole va rester une énergie d’avenir"

"Le grand changement, ce sont les États-Unis et les gaz de schiste." Le nouveau président de l’Ufip, Francis Duseux (lire sur AEF), résume ainsi l’année 2014 pour l’industrie pétrolière, caractérisée par la chute des cours de cette énergie, lors de sa première conférence de presse annuelle, mardi 10 mars 2015. Le successeur de Jean-Louis Schilansky a parlé contexte international, raffinage, réglementation environnementale, gaz de schiste et véhicule électrique. Alors que le projet de loi sur la transition énergétique table sur une baisse de 30 % de la consommation d’énergies fossiles en 2030 par rapport à 2012, "le pétrole va rester une énergie d’avenir". Il plaide pour la levée du blocage sur les permis de recherche de pétrole conventionnel en France.

Lire la suiteLire la suite