Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Recherche : les lieux d'éducation associés (LéA) réfléchissent "sur les moyens de disséminer l’expérience accumulée"

Les lieux d’éducation associés (LéA), qui associent des chercheurs et acteurs de terrain depuis 2011, sont "des laboratoires à échelle réelle de recherches collaboratives", décrit Catherine Pérotin, directrice ajointe de l’IFÉ-ENS de Lyon. Pour cette année 2015-2016, 31 LéA sont en cours dans 14 académies. Le réseau a marqué "une pause dans son développement", mais l’appel à projets 2016 "devrait permettre d’aller à nouveau jusqu’à 35 LéA". Selon un bilan réalisé cette année, les LéA ont produit 189 publications scientifiques, 80 communications et publications professionnelles, ainsi que 57 ressources pédagogiques (sites en ligne, parcours M@gistere, ressources pour la formation, etc.). "Au fur et à mesure que le réseau se développe, il produit davantage de ressources", souligne Catherine Pérotin.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les lieux d'éducation associés (LÉA) de l'IFÉ peuvent être "des instruments de formation et de recherche pour les Espé"

Les "lieux d'éducation associés" (LÉA) de l’IFÉ-ENS de Lyon, peuvent être "des instruments de formation et de recherche pour les Espé", affirme Gérard Sensevy, enseignant-chercheur au Cread (Espé de Bretagne - université de Bretagne occidentale), lors de la quatrième rencontre nationale des LEA, le 21 mai 2014 à Lyon. "Dans certains LÉA, on constate un cercle vertueux entre des étudiants, qui se familiarisent avec la recherche, et leur travail qui profite au lieu d’éducation", décrit Gérard Sensevy. Selon lui, "le modèle de formation" des enseignants pourrait "intégrer ce type de participation, ce qui nécessite des liens entre les LÉA et les Espé". Lancé en 2011 par l’IFÉ avec une dizaine de lieux, le réseau des LÉA devrait passer de 30 à 38 projets à la rentrée 2014, répartis sur 14 académies.

Lire la suiteLire la suite