Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Mettons en place la taxe carbone, et la rénovation du parc existant avancera plus vite" (Fabrice Bonnifet, Bouygues)

À moins de trois semaines de l’ouverture de la COP 21, le 30 novembre à Paris, Fabrice Bonnifet, directeur développement durable de Bouygues revient pour AEF sur la stratégie du groupe au regard du changement climatique à l’œuvre. "Précurseur de la construction basse consommation", le géant du BTP participe aujourd’hui "activement" à "la mise au point des exigences de performances qui définiront la RBR 2020". Pour autant, "le véritable enjeu ne porte pas sur le neuf", "mais sur la rénovation de l’existant", fait valoir Fabrice Bonnifet. Il défend à cet égard tant la mise en place rapide d’une taxe carbone que celle d’une obligation de travaux, "au moins aux bâtiments publics, aux bâtiments tertiaires ainsi qu’aux bâtiments les plus énergivores, à titre d’exemple".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi