Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Prévention des risques liés au froid : une instruction interministérielle rappelle les obligations des employeurs

Une instruction interministérielle datée du 28 octobre 2015 rappelle les mesures à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les accidents du travail liés à la survenance de températures très basses, pendant la période hivernale. Sont principalement visés le travail dans un local ouvert ou non (entrepôts) et le travail à l’extérieur (BTP, transports, etc.), ainsi que les secteurs dans lesquels les personnes utilisent un véhicule dans le cadre de leur activité professionnelle. L’instruction rappelle notamment que l’employeur "doit prendre en considération les risques liés aux 'ambiances thermiques' […] dans le cadre de sa démarche d’évaluation des risques" et d’élaboration du document unique. Il doit en outre prendre des mesures de prévention individuelles et collectives : aménagement des postes de travail, organisation du travail, équipements de protection contre le froid.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Rebsamen appelle les employeurs à la vigilance en vue d'un nouvel épisode caniculaire

Dans un communiqué de presse daté du 15 juillet 2015, le ministre du Travail renouvelle son "appel à la vigilance" et demande aux "chefs d'entreprises de prendre les mesures qui s'imposent" en vue d'un "nouvel épisode caniculaire" prévu dans les "prochains jours". Il recommande "d'aménager les horaires de travail" pour "limiter l'exposition de leurs salariés aux températures les plus fortes de la journée notamment lorsque les travaux sollicitent un effort physique soutenu et/ou exposent à de très fortes températures". Il préconise également de "reporter les tâches les plus pénibles, ou exposant les travailleurs aux fortes chaleurs" et d'assurer "aux salariés un approvisionnement régulier et facile d'accès en eau". Enfin, il prévient que des inspecteurs du travail veilleront à ce que les patrons aménagent les horaires des salariés les plus exposés.

Lire la suiteLire la suite