Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Éducation prioritaire: "Les différences de performance s’expliquent par les modalités d’utilisation des moyens" (Dgesco)

Le surcoût de l’éducation prioritaire par élève varie encore en 2014 de 1 à 10 en fonction des académies selon les nouveaux tableaux de bord pour l’année 2014-2015, publiés par la Dgesco. Ce surcoût dépasse 1 000 € à Poitiers et Nice quand il est inférieur à 200 € en Corse, Guyane et Guadeloupe. Interrogé par AEF, le MENESR souligne que les réelles disparités entre académie sont plus nuancées, le surcoût s’échelonnant pour la plupart entre 444 € et 1 030 € soit une variation de 1 à 2. Selon lui, les effets de la réforme de l’éducation prioritaire devraient apparaître dans les prochains tableaux de bord en 2015. La Dgesco relève dans ces documents qu’il n’y a "pas de lien entre ce surcoût et les résultats scolaires" et juge que "les différences de performance s’expliquent donc par les modalités d’utilisation de ces moyens".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi