Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les caisses d'allocations familiales récupèrent des emplois pour faire face à la gestion de la prime d'activité

Lors du conseil d'administration de la Cnaf du 3 novembre 2015, son président, Jean-Louis Deroussen (CFTC), a présenté un courrier des tutelles "autorisant la Cnaf à renouveler jusqu’à 500 emplois d'avenir qui avaient été autorisés en début de convention d'objectif et de gestion (lire sur AEF), mais aussi à recruter, pour 2016, "jusqu’à 422 emplois en CDI". Ceci afin de faire face à l'arrivée de la prime d'activité (1) le 1er janvier 2016, que les caisses d'allocations familiales seront chargées de verser.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Daniel Lenoir détaille la mise en oeuvre de l' « ambitieuse » convention d'objectifs et de gestion de la Cnaf 2013-2017

La Convention d'objectifs et de gestion 2013-2017 de la Cnaf (AEF n°185389) est « extrêmement ambitieuse, dans un contexte par ailleurs contraint », indique Daniel Lenoir, nouveau directeur général de la Cnaf, lors d'une conférence de presse organisée mardi 17 septembre 2013. Il pointe « une grande victoire », à savoir les 700 nouveaux emplois obtenus pour 2013 et 2014 et se félicite de l'augmentation du budget du Fonds national d'action sociale (AEF n°185373). Un budget « qui augmente de 7,5 % par an pour atteindre un montant qui frisera les 6,7 milliards d'euros en 2017 », ajoute Jean-Louis Deroussen, président du conseil d'administration de la Cnaf. La caisse devra par ailleurs mettre en place le tiers payant pour le complément de mode de garde au bénéfice des familles modestes, une disposition introduite par un amendement gouvernemental au projet de loi pour l'égalité hommes-femmes adopté à l'unanimité ce mardi au Sénat.

Lire la suiteLire la suite