Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Logement des jeunes : la Fnars regrette le manque d’ambition de la lettre de mission du Dihal

La Fnars publie sur son site, mardi 3 novembre 2015, la "discrète" lettre de mission sur le renforcement de l’accès au logement des jeunes, adressée fin septembre par les ministres du Logement et de la Jeunesse au Dihal. Sa feuille de route s’articule autour de trois priorités : l’évolution du modèle des foyers de jeunes travailleurs, l’amélioration de l’accompagnement social des jeunes, et un meilleur accès à leur information. La Fnars regrette le caractère "lacunaire" et peu "ambitieux" de ce document. Qui de fait, ne parviendra pas, selon elle, "à compenser l’exclusion des jeunes sans lien avec l’emploi du nouveau dispositif de garantie locative Visale" ou encore "l’érosion croissante de la subvention étatique par opération de logement très social, seule offre potentiellement accessible aux jeunes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Pouvoir d'achat immobilier : les écarts générationnels se sont creusés entre 1998 et 2010 au détriment des plus jeunes

La forte hausse des prix immobiliers observée durant les années 2000 a eu pour effet d’accroître les disparités entre les générations dans les grandes villes d’Ile-de-France. C’est le résultat d’une étude conjointe du Crédit Foncier et de l’université Paris Dauphine, parue le 21 janvier 2015, portant sur l’évolution du pouvoir d’achat immobilier par âge, entre 1998 et 2010, à Paris et dans douze villes d’Île-de-France. Cette étude indique que le pouvoir d’achat immobilier, en forte baisse sur cette période, fait l’objet d’écarts générationnels importants, qui se sont creusés depuis 1998, au détriment des plus jeunes. Et les personnes qui n’étaient pas propriétaires avant la forte hausse des années 2000 "ont peu de chances de le devenir".

Lire la suiteLire la suite