Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Énergies pour l’Afrique : le président du Parlement panafricain lance "un appel" à l’Assemblée nationale

"Nous sollicitons votre aide à la manière dont les États-Unis en 1947 ont apporté leur aide à l’Europe", déclare Roger Nkodo Dang, président du Parlement panafricain, à l’Assemblée nationale, le 3 novembre 2015. Tandis que 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité, les chefs d’État et de gouvernement africains ont adopté à l’unanimité la création d’une agence de subvention dédiée à l’énergie sur le continent, le 15 juin 2015, projet dont la fondation présidée par Jean-Louis Borloo, "Énergies pour l’Afrique", est à l’initiative. "Mais les fonds propres manquent", explique Roger Nkodo Dang. Cette agence devrait en effet être dotée de 5 milliards de dollars par an, somme versée par les pays les plus émetteurs de CO2, qu’il reste désormais à convaincre. Au nom de la France, Emmanuel Macron estime que les partenaires africains doivent aussi "s’approprier" ce projet.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le rapport d'Hubert Védrine sur le partenariat entre l'Afrique et la France comporte un volet RSE

« Promouvoir l'économie responsable et l'engagement sociétal des entreprises » est la proposition n°8 du rapport « Un partenariat pour l'avenir : quinze propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l'Afrique et la France », rédigé par Hubert Védrine, Lionel Zinsou, Tidjane Thiam, Jean-Michel Severino, et Hakim El Karoui, à la demande du ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici, et publié mercredi 4 décembre 2013, deux jours avant le début du sommet de l'Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique. Il propose notamment d' « amplifier le soutien apporté aux pays africains pour une meilleure prise en compte de la RSE », « veiller au niveau d'exigence en RSE dans les processus d'appels d'offres des financements de l'AFD (Agence française de développement) », « créer au sein du groupe AFD un point d'entrée pour le financement de l'économie sociale et solidaire tourné vers le continent africain ».

Lire la suiteLire la suite