Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Lille-II crée une fondation partenariale pour la future université de Lille en vendant ses actions dans une start-up

L'université Lille-II (droit et santé) organise, mercredi 4 novembre 2015, le premier conseil d’administration de sa fondation partenariale. Cette fondation est dotée d’un capital de 15 M€, grâce à la vente d’actions dans une société de biotechnologies. "L’objectif est d’accompagner l’excellence dans la formation, la recherche, l’innovation et le transfert : cette fondation est un levier pour l’université de Lille et pour l’idex", indique à AEF Xavier Vandendriessche, président de Lille-II. Les trois universités lilloises espèrent décrocher une idex début 2016 et projettent de fusionner en 2018.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Lille-I, Lille-II et Lille-III préparent une convention d'association, « préfiguration d'une fusion », en vue de l'idex 2

« Les trois universités lilloises vont signer dans quelques semaines une convention d'association », annonce, lundi 3 février 2014, Xavier Vandendriessche, président de Lille-II, évoquant la « préfiguration de la fusion » des trois établissements. Il s'exprime devant la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, venue signer à Lille un partenariat avec la Banque européenne d'investissement (AEF n°475385). Depuis la loi Fioraso de juillet 2013, les établissements peuvent mettre en commun des « compétences » tout en conservant « leur personnalité morale et leur autonomie financière ». « Nous voudrions que cette convention d'association soit signée avant le lancement des appels à projets idex, pour qu'on ne puisse pas imaginer que cette démarche est opportuniste », précise à AEF Fabienne Blaise, présidente de Lille-III.

Lire la suiteLire la suite